A+ A A-

Bruegel de Bois

Bruegel de Bois est un caméléon. Son angle d'attaque : s'immerger dans son milieu d'enquête. Il ne fait pas qu'observer : il est. Il n'est pas dans la place, il est la place.

Sa lucidité n'a d'égal que son côté lunatique. Régulièrement envahi par ses propres doutes, ce descendant iconoclaste des singes anthropoïdes sait encore se raccrocher aux branches qui se présentent à lui pour sortir une info. Inlassablement, il s'intéresse aux grands rassemblements, au collectif mouvement des foules. C'est d'ailleurs lors d'une manifestation obscure dans les confins des Flandres que son destin prend forme. Au carnaval de Dunkerque, il rencontre Esteban en plein reportage sauvage. Le guérillero le prend vite sous son haleine protectrice et l'emmène de Breda à Anvers en passant par Bruxelles dans une sorte de voyage initiatique.

Ce candidat malheureux finit par réussir le concours de l'École Néogonzo de Lille (ENL) à sa neuvième tentative, en soudoyant un examinateur trop porté sur le whisky.