Une formule pas si nouvelle

Mardi dernier, La Voix du Nord a sorti sa nouvelle formule. « Bientôt ça sera un mouchoir de poche », nous a lancé notre marchand de journaux à ce propos. Eh oui, car, une fois de plus, le format est réduit, les articles raccourcis. Comme l’explique le chef Bretonnier, « le changement de maquette saute aux yeux. Plus de blanc, de plus grandes photos, des titres plus forts, un rythme dynamique ». Pour le dire autrement, un journal de plus en plus vide. Qu’on se rassure, l’info sera « de qualité, exclusive, indépendante, connectée à la vraie vie ». De plus, cette nouvelle formule, selon le rédac’chef adjoint, a été intimée par des lecteurs, reprochant de voir « trop de cravates dans le journal » ou conseillant d’écrire « pour les lecteurs, pas pour vos interlocuteurs ». C’est bien pourquoi ce premier numéro nous a proposé un joli papier sur le capitaliste Pierre de Saintignon en page 3 (avec une photo de lui… sans cravate !), plus de 22 publicités dont une spéciale double page centrale dédiée entièrement à Toyota et un Yannick Boucher, chef des pages économie (Grand ami du Grand capital), en très grande forme… Si avec tout ça La Voix réussit au moins à conserver son lectorat, ça sera déjà une victoire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires