Le pharmacien de garde

Stéradian publié initialement le 5 janvier 2013

Jean Veber

Yan est Breton. Il est aussi pharmacien. Qu'il débarque, ce perso complètement incroyable, vide, pédant, pseudo-fou, absolument digne d'une blague carambar, avec son con de pote flic, François-Guillaume Depardieu, dans ce film de merde est déjà une prouesse du ciné français. Mais que du début à la fin, ce faux tueur fou mal joué par Vincent Perez et son faux flic faux écolo nous conduisent bel et bien au bout d'une heure vingt-quatre minutes (très longues) de tirades, passant par l'écologie, la pureté de la terre, les druideries aux poisons savants, et l'amitié, souligne assez le talent de Jean Veber qui signe cette inquiétante merde, produite par Nicolas Vannier. Restent Alice Taglioni qui reste assez belle pour m'énerver, et Légitimus qui reste assez idiot pour m'attendrir. Mais ça ne sauvera pas ce minable polar français, et dommage que ce soit Guillaume D., qui soit mort, car c'était le moins nul des deux. Ok, je comprends tout. Veber Jean est le rejeton de Veber Francis, celui de La Chèvre etc. Du coup, il aurait intérêt à s'essayer au cor des Alpes, à la danse, ou au Backgammon, à l'occasion.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir