2h22

Stéradian publié initialement le 3 novembre 2012

Phillip Guzman

Très propre, la photo de chez ce Guzman-là. Des clairs-obscurs comme amateuriaux, de la neige, de l'adultère, du sang sur le pare-brise. Pas trop original, mais propre. Montréal, des truands. Trop d'ailleurs, on comprend pas tout, de l'ordre dans lequel ils nous sont présentés. Sauf que c'est du plan, et pas du petit. La séquence du plan d'attaque himself vaut son pesant de cacahuètes : minuté à l'extrême, on pense à J. « Hannibal » Smith, et son mythique « j'adore qu'un plan s'déroule sans accroc »... net, propre, comme la tofo. Ici, en plein Canada, un cambriolage maousse se profile. Mais qui a dit qu'un hôtel de luxe était un braquage de croisière ? Une larguée, un couple d'homos bruyants et dézingués, un Russe affamé de bacon, un vieux suicidaire et un mafieux ? Came et neige, quel Canadien n'y a pas pensé ? Ce à quoi nos héros n'ont pas pensé, c'est que contrairement à une banque, un hôtel, la nuit, c'est pire qu'un moulin, et on va en avoir, des imprévus, des visiteurs.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir