À bout portant

Stéradian publié initialement le 25 juillet 2012

G. Lellouche, R. Zem, G. Lanvin, M. Perrier, Cl. Perot.

Assez nul petit polar, des flash-balls, des véreux, des fliquettes couillues, Lanvin plus triste con encore que jadis (quelle idée, aussi, de l'appeler « Werner »!), Zem plus hargneux mais aussi mal dirigé que les autres, et un Lellouche aussi mauvais que possible, avec sa fausse gueule du brave-con-qu'a-rien-demandé-à-personne. Intrigue minable, dénouement inexistant, film naze. Superbement français.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir