The Greatest

Stéradian publié initialement le 25 juillet 2012

Shana Feste / Sh. F.

P. Brosnan / S. Sarandon / C. Mulligan / J. Simmons / Aa. Johnson / Z. Kravitz / M. Shannon

Attention : histoire triste et dure, mais pas que. Vous n'aviez jamais vu P. Brosnan vous arracher une émotion ? Ben vous vous coucherez moins idiots. Deux parents perdent leur ado, Bennett, qui flirtait le parfait amour d'ado avec une jolie comme lui, Rose... avant de se faire emboutir. Faudrait jamais commencer ses amours sur des routes fréquentables. Ces parents, en deuil de vrai, mieux que chez ce fade Moretti, s'investissent, comme dit le teaser, dès lors, dans la vie de la jeune fille. Cette jeune fille, qui leur apprendra, contre tous leurs fantômes, que la vie continue, si pleine de couleur, de mouvement. Superbes acteurs, trices, tousses. À partir de combien de temps de flirt, à partir de quelle violence dans la mort, s'estime-t-on veuve, veuf ? Pleurer, dès le réveil, à vous faire regretter de pas dormir pour l'éternité, s'arrête-t-il un jour ? Toute humilité, toute réserve, toute tristesse, toute touchante, cette petite histoire, filmée de près, chez des bourges... who love their children too. Peut-être l'automne, qui se pointe, mais... je crois que j'avais jamais chialé devant un film, avant celui-ci, jamais autant. Putain d'amerloques.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir