Concours de slogans

Samedi 14 avril, c’était la « fête à Macron ». Partant de la gare Lille-Flandres, plusieurs centaines de personnes sont venues poser du bruit, des chansons et des slogans, en passant par la rue Nationale puis la rue de Béthune. Et du slogan, y’en avait partout. Du nostalgique du printemps 68 : « Lorsque l'injustice devient la loi, la révolution devient une obligation ». Du référencé : « Macron m'a tuer ». Du antivieux : « Macron cogne sur les jeunes. Honteux ». Du gauchiste philosophe : « ZAD or not ZAD, telle est la question ». Ou encore du vieux communiste qui n’a pas encore tout à fait choisi : « La France est une Zone À Défendre ». À l'École Néogonzo de Lille (ENL), notre verdict est sans appel. Le prix Thompson du meilleur slogan est attribué à cette invitation sans concession à l'ivresse contre la hiérarchie : « Macron c'est ta fête ! Tu es viré ».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires