Expulsions : coup de pouce du socialisme sauce lilloise

Audrey Linkenheld, vous connaissez ? C’est une socialiste lilloise, longtemps protégée d’Aubry. D’abord directrice de son cabinet, puis adjointe à la mairie en charge du logement, elle est désormais députée du Nord et siège à l’Assemblée nationale. Carrément. Eh bien Audrey a proposé un amendement à la loi égalité et citoyenneté en décembre dernier. Son objet ? Autoriser les bailleurs à rompre le bail de location et expulser du logement le locataire et sa famille, lorsque l’un des occupants fait l’objet d’une condamnation pour trafic, achat, vente, ou usage de cannabis. C’est vrai que les bailleurs n’expulsent pas assez, il n’y a eu que 14 363 expulsions avec concours de la force publique en 2015. Et Linkenheld a pu s’en rendre compte dans son département d’élection où, en 2014, seules 409 décisions de justice ont accordé le soutien de la police pour expulser…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires