Les étrennes des Transphotographiques

Le conseil municipal lillois, réuni le 2 février dernier, n’a pas oublié d’assaisonner la « famille » pour cette nouvelle année. Le festival d’Olivier Spillebout, « photographe-fitness » spécialisé dans la photo « artistique » de « femme nue à forte poitrine », s’est vu attribuer comme chaque année une belle petite somme : 200 000 euros (Conseil municipal, 02/02/09). Et même si, comme l’a publié La Brique en 2007, avec un budget municipal de 400 000 euros, le festival pratiquait déjà allègrement « une politique des ressources humaines à moindre coût » à coup de contrats précaires, de stages bénévoles, etc. (voir ici), cela n’a pas perturbé les élus. Qui, pour le reste, ne sont pas sans savoir que la directrice de cabinet du maire n’est autre que… la femme d’Olivier Spillebout.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires