L’Ordre béni

Vous l’avez peut-être zappée, mais l’anecdote vaut le détour : le 6 juin dernier, la police montée de la métropole s’est rendue à Chéreng pour faire... bénir ses chevaux. Ce (saint) moment s’est passé à l’occasion de la (sainte) fête de (Saint-) François d’Assise, qui, rappelons-le, avait fait vœu de pauvreté au XIIIe siècle. Quand on observe le rôle des forces de l’Ordre pour protéger les espaces de richesses, il n’est plus qu’à espérer que l’eau bénite leur ordonnera de ne pas s’attaquer au peuple. L’important, c’est d’y croire…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires