Vive le vent

C’est avec beaucoup de retard que nous relayons cette joyeuse nouvelle : la tempête calaisienne du 27 décembre dernier a eu raison d’une partie des barrières anti-migrants installées à Calais. Il se dit même, dans les milieux autorisés, qu’à la connaissance de cet affaissement symbolique, le Directeur de l’École Néogonzo de Lille (ENL) aurait poussé un « héhéhéhé » du plus bel effet.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires