Darmanin et l'excuse sociale

« Je ne crois pas à l'excuse sociale, ce n'est pas parce qu'on est fils d'ouvriers ou d'immigrés qu'on a moins de chances de réussir ». Dans le portrait que lui consacre Le Canard cette semaine, Gérald Darmanin apparaît comme un homme aux dents longues et acérées, en bon miroir de celui à qui il sert désormais la soupe. C'est sûrement par goût du mimétisme, et parce que l'ancien proche de l'homophobe Vanneste ne croit pas « à l'excuse sociale », qu'il multiplie les plans sécurité dans sa ville, et particulièrement vers les quartiers populaires.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires