L'esprit de la loi

Le 25 novembre dernier, l'encellulement individuel devenait la règle. Tout était prévu, et la loi de 2009 s'était laissée cinq ans pour y parvenir. Mais bon, comme il y a toujours autant de prisonniers dans ce foutu pays, la loi ne pouvait bien sûr pas être appliquée. Voilà pourquoi Christiane Taubira a présenté mercredi un amendement repoussant au 31 décembre 2019 le principe de l'encellulement individuel. 24 mesures, présentées par la Commission des lois de l'Assemblée, qui se projette à l'horizon 2022 pour y parvenir. Bref, prisonnier, prisonnière, c'est pas demain la veille qu'une loi censée améliorer le quotidien carcéral sera appliquée.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires