À quoi ça sert ?

Les onze Soudanais, raflés mercredi 26 novembre et emmenés aux geôles périphériques de Roissy, ont été libérés. Bonne nouvelle, qui fait suite à la demande du préfet du Pas-de-Calais, Denis Robin, de ne pas prolonger leur rétention. Une question se pose : pourquoi ? À quoi ça sert d’arrêter des gens, de les trimballer à 200 bornes pour les enfermer cinq jours avant de les libérer ? La préfecture, en agissant de la sorte, empêche le Juge des Libertés et de la Détention de se prononcer sur la légalité de l’arrestation et du placement en rétention, avouant donc l’illégalité de cette procédure. Ça fait cher le coup de com’ médiatique.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires