Une rafle de plus

Ils étaient treize. Treize personnes. Treize Soudanais, parmi lesquels certains avaient manifesté quotidiennement pour interpeller les autorités et dénoncer la situation au Darfour. N’y voyons pas forcément un lien : ces treize personnes ont été arrêtées à Calais dans la nuit de mercredi 26 novembre. Onze d’entre eux ont pris la direction du centre de rétention du Mesnil Amelot, avec OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) dans les bagages. Ce centre de rétention est situé juste à côté de l’aéroport de Roissy. La machine à expulser dans toute sa splendeur. Ils étaient treize. Treize personnes. Treize Soudanais de plus victimes de la politique barbelé de la France qui renvoient des gens dans un pays où ils risquent la mort. Ça peut sembler banal, et c’est sûrement ça le pire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires