Assainir l'espace public

À l’heure où Grenoble bannit la publicité de ses rues, deux militants déboulonneurs sont convoqués devant le délégué du procureur, au Tribunal de Grande Instance à Lille. Leurs torts ? Le refus du prélèvement ADN suite à une de leurs (71ème pour être précis) actions de barbouillage contre les panneaux publicitaires en mai dernier. Ils risquent 100 € d'amende pour dégradation et 200 autres pour le refus du coton dans la bouche. « Sereins » et « déterminés », ils refuseront de s'acquitter n'ayant même pas peur d'un procès. Ils appellent au soutien ce mardi 25 novembre dès 8H30 avenue du peuple belge. Et si c'est trop tôt pour vous, vous pouvez les rejoindre le soir-même, vers 19H30, même adresse, pour une nouvelle opération d'assainissement de l'espace public.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires