Ils ne se taisent pas, ils vivent

Les difficiles conditions de vie que subissent les migrants à Calais ne les empêchent pas de rester attentifs à la situation de leurs pays d’origine. C’est le cas des Soudanais qui ont organisé une manifestation afin de dénoncer les crimes perpétrés au Darfour. Par ailleurs, ça fait quinze jours consécutifs que les Syriens manifestent : « Eux aussi veulent écarter la violence, celle des conditions de vie qui leur sont faites, de la police qui les harcèle, des moyens qu’ils doivent utiliser pour franchir la frontière illégalement. Ils revendiquent un droit, celui d’aller légalement déposer leur demande d’asile au Royaume-Uni, parce qu’ils sont des réfugiés au sens de la Convention de Genève, parce qu’ils ont de meilleures chances d’intégration dans ce pays, parce qu’ils sont confrontés à la politique de non-accueil de la France. » Une réponse claire aux murailles de la honte érigées par l’État dans le port de Calais.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires