La trêve des seigneurs de guerre

En 2007, disputant la présidence de la communauté urbaine, le maire de Lambersart Marc-Philippe Daubresse déclarait qu’avec lui, contrairement à Martine Aubry, il n’y aurait pas « d'exercice sectaire et solitaire du pouvoir ». En 2010, il la traitait de « tsarine ». Enfin en 2011, Daubresse continuait de la fustiger à la télé : « Aubry, c'est une grande menteuse, elle ment comme elle respire ». Ainsi, dans le domaine de la politique, tout comme son compère lambersartois et selon lui, la maire de Lille a toutes les qualités nécessaires pour tenir son rang. Or, comme ces deux-là craignent de le perdre un jour à la faveur du Front national, ils seraient prêts, selon Le Point et La Voix, à un rapprochement PS/UMP lors des prochaines élections régionales. De quoi faire barrage au FN, certes, mais aussi et surtout de dérouter, voire de dégoûter, bon nombre d’électeurs. À la guerre comme à la guerre.

Commentaires   

 
#1 Bruegel 14-11-2014 12:14
Oh ! Avec Saintignon en héraut d'armes ?
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires