Quand on aime...

On vous disait bien qu’on reparlerait rapidement de Tourcoing. Il n’a pas fallu attendre longtemps : la municipalité vient en effet de renouveler jusqu’au 1er janvier ses arrêtés anti-rassemblement dans quatre quartiers : au Clinquet, à la Bourgogne, aux Phalempins et dans le centre-ville. Interdiction de se regrouper de 13h à 20h ! Monsieur le maire veut lutter contre les « apprentis délinquants» et les «trublions qui pourrissent quotidiennement la vie des citoyens ». On comprend mieux certaines références du porte-parole de Sarkozy : « La droite c'est aussi une droite populaire. La droite bonapartiste, gaulliste, séguiniste, a toujours été proche des plus faibles. » Pour être toujours plus « proche des plus faibles », Darnanin « le petit » a donc décidé d’étendre le dispositif à deux autres quartiers: la Croix-Rouge et le Blanc-Seau. La droite populaire aime le peuple d’une jalousie maladive, quitte à le punir, quitte à le surveiller. Et quand on aime, on ne compte pas.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires