Mon oeil !

Le sarkozyste Gérald Darmanin jubile : « Enfin on parle de Tourcoing pour son député-maire et pas pour un foyer de terroristes potentiels ou de la misère. » Question terrorisme et misère, l’homme qui se réclame de Bonaparte (« le petit ») se charge de tout : la police municipale de Tourcoing est réorganisée. Désormais disponibles de 7h à 1h30 de la mat’, les policiers voient le renfort d’une brigade motocycliste et surtout, un bel équipement tout neuf composé de flashballs et de caméras pour faire des selfies au cours de leurs interventions. Dans un avenir proche, il est à craindre qu’on parle de Tourcoing pour autre chose que son député-maire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires