À quoi rêvent les migrants ?

« Si je manifestais, je serais plutôt avec les migrants. Les initiatives de « Sauvons Calais », ça me fait peur. A cause du climat de tension, mon mari, dont le père est Tunisien, n’ose quasiment plus sortir de la maison ». Ce témoignage d’une Calaisienne a été publié dans le Liberté Hebdo de cette semaine. Le petit canard rouge revient sur les rêves des migrants et leurs difficultés, entre solitudes, sentiments d’abandon et harcèlement. À lire d’urgence.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires