Automobile mon amour

Vingt ans après avoir chassé les bagnoles de la Grand-Place de Roubaix, la nouvelle mairie UMP de l’ancienne capitale du textile a décidé de faire marche arrière : aujourd’hui même, un beau, un joli, un tout neuf parking de 35 places sera inauguré. Annoncé gratuit la première heure, il ne le sera finalement pas. L’aménagement est censé ramener les consommateurs vers les commerçants du centre. A l’heure du déficit écologique et alors que l’humanité vient de consommer la totalité du budget écologique annuel de la Terre dès le mardi 19 août, le maire Guillaume Delbar apparaît comme un sacré visionnaire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires