Après la Libération, l'épuration

Lors de son historique discours à l’ouverture d’une expo sur la Libération et l’Occupation, le maire d’Hesdin, 2200 habitants, n’a pas fait que citer Hitler. Comparant sa victoire aux dernières municipales à la Libération, il a du faire avaler leur dernière salive aux résistants présents, s’il y en avait… C’est que l’afficionado de Sarkozy, comme son idole, connaît son histoire et sait bien que la Libération a vite laissé place à une épuration sauvage. Est-ce ce précédent historique qui le guide, aujourd’hui, à demander le départ de trois bénévoles des Restos du cœur ? Pas vraiment… Ces personnes, époux d’anciens adjoints municipaux et épouse du maire sortant, oseraient mener campagne contre lui, ce qui, avouons-le, n’est pas très démocratique. Courroucé, l'homme brandit la menace de retirer le local prêté par la mairie, comme ça, quelques semaines avant l'hiver. A ce rythme, nous n’avons pas fini de vous parler de Stéphane Sieczkowski-Samier. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires