Bêtise agressive

Steeve Briois avait pourtant tenu sa promesse de campagne en prenant un arrêté interdisant la mendicité dans la ville d’Hénin-Beaumont. C’était sans compter sur la Ligue des Droits de l’Homme qui a saisi le tribunal administratif. Résultat : suspension dudit arrêté. L’argument frontiste de « mendicité agressive » (visant les Roms) a été jugé infondé. Cerise sur le gâteau, la ville devra verser 1000 euros à la LDH. Pas suffisant néanmoins pour retrouver un local dont la nouvelle mairie l’a privée.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires