Quand la France gagne

Lundi 30 juin, 20h15, parking Sébastopol à Lille, quelques minutes après la victoire de l'équipe de France. « Tu veux que je te foute un coup de boule, tu veux que je te foute un coup de boule ! » Maillot bleu et maquillage tricolore, un supporter attrape par le col un Rrom d'une quarantaine d'années en train de faire le placeur pour les bagnoles. Les pieds de ce dernier décollent du sol. À côté, une fille accompagne l'agresseur. Elle crie et tente d'arrêter son connard de copain. Mais il pète complètement un câble. Enragé et fou, il se met à gueuler : « Sale Roumain, rentre dans ton pays, pouilleux ! » Le Rrom tente de répondre mais il se prend encore plus fort dans la tronche : « Ouais, je suis raciste et je t'emmerde, vive la France, sale Roumain ! » Autour, personne ne réagit. Déjà tous bourrés, les clients du Mac Ewan’s s’en foutent totalement. Une fois le connard de facho parti, on s'approche du Rrom qui explose en sanglots dans nos bras. Il a eu, comme nous, très peur. Cette France doit crever.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires