Grand écho inutile

Dans son numéro de juin, le magazine patronal Éco121 s’époumone au sujet de Lillenium, futur centre commercial pesant 140 millions d’euros, qui « avance à grands pas » à Lille-Sud. Le « chantier colossal », nous dit-on, commencera en septembre et durera deux ans et demi. Aucun doute pour Éco121 : « Lille-Sud, c’est parti ! », rien de tel qu’une bonne grosse dose du capitalisme le plus abject pour lancer le « développement local » de ce quartier populaire. Un temple de l’hyperconsommation, « ambitieux projet tertiaire », « positionné haut de gamme », avec hôtel 3 étoiles, juste en face du gigantesque commissariat central… idéal. En attendant, l’ancienne grande surface du quartier, située à quelques mètres du futur Lillenium, ferme ses portes. C’est ce qu’ont appris ses 25 salariés début juin. 25 personnes que la direction assure vouloir reclasser – disons plutôt déclasser – quelque part entre… la Pologne et le Portugal. Un grand projet inutile comme Lillenium prend de la place, mais de cela, Éco121 ne s’en fait pas l’écho.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires