Copé, à poil

L’UMP est en ordre de marche. Jean-François Copé himself s’est déplacé à Lomme pour soutenir Jordi Zuniga et rencontrer ses fidèles. La bonne parole s’est abattue dans la Maison des enfants (sic) de Lomme : destruction des tours, vidéosurveillance, renforcement de la police municipale et de l’armée. Il le promet : « Si l’UMP est gagnante aux municipales, je demanderai au gouvernement de prendre ses responsabilités. » La solution inverse est-elle envisageable ?

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires