La culture, c'est comme la confiture...

Dans le programme de Martine Aubry, on peut lire que « la culture à Lille est devenue partagée et accessible à tous ! » À cet égard, on peut prendre l’exemple de la nouvelle grande salle installée à Lille-Sud, le « Grand Sud », censée profiter aux habitants. Quand on y regarde de plus près, on voit qu’après la soirée techno à 31 euros la place, la soirée Top Chef va se charger de réconcilier le peuple et la culture. 250 personnes sont conviées aujourd’hui pour un repas select. Marie-Laure Fréchet, journaliste culinaire et présidente de l'association "Mange, Lille !", rassure les grognons : « Cela a été très vite complet, mais pour autant, on ne veut surtout pas que les événements Mange, Lille ! soient élitistes. C’est tout sauf cela. C’est pour cela qu’on a choisi une grande salle comme le Grand Sud. » C’est sûr qu’à 72 euros l’entrée, les élites auront du mal à trouver place, les pauvres. L’info nous vient de « lille.culture.com », un nouveau venu qui s’est fixé pour but de compiler des ressources pour critiquer la culture institutionnalisée. Si ce genre de propagande municipale vous donne mal au bide, vous pouvez toujours choisir d’aller partager votre congestion stomacale ce soir "Aux haricots" (rue Gambetta). Le journal La Brique y discutera de son dernier numéro consacré aux politiques culturelles lilloises.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires