Un historien de l'Atlantique

« La racialisation du système juridique américain a été, de bien des manières, une réponse au mouvement pour les droits civiques et au mouvement Black Power. Mais cela participe aussi de la transformation structurelle du capitalisme, dans la mesure où une portion de la population devient inutile au capital. […] Un jeune homme noir en Californie a aujourd’hui quatre ou cinq fois plus de risques de finir en prison plutôt qu’avec un diplôme universitaire. » Ces paroles qui remettent les choses à leur place sont celles de Marcus Rediker, historien américain qui vient de sortir son dernier livre À bord du négrier – Une histoire atlantique de la traite. Vous pourrez lire son interview dans le n°117 de CQFD, actuellement en kiosque. Vous y trouverez également un démontage en règle de l’opération culturelle et marketing " Marseille 2013 " et un « Bref aperçu des activités agricoles sur la ZAD ». Le « mensuel de critique et d’expérimentation sociales » lance son « Opération abonne un-e ami-e ! » et comme l’heure est aux cadeaux, n’hésitez pas !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires