Du fait divers et du sport

L'ESJ (École Supérieure de Journalisme) va proposer de nouvelles licences à partir de la rentrée 2014. Les étudiants admis au parcours, après deux années post-bac validées par un diplôme d'établissement ESJ, pourront « soit entrer en licence pro "journalisme de proximité", soit en licence pro "journalisme sportif", soit poursuivre une simple licence pour préparer les concours aux écoles de journalisme reconnues par la profession », nous apprend La Voix. Le fait divers ou la rubrique sport, voilà à quoi en est réduit la profession journalistique. Un journaliste de La Voix nous glissait il y a peu son désarroi devant la place du fait divers dans le journal, « les seules infos importantes » qu’on leur demande de collecter. Au moins, les fait-diversiers auront désormais un diplôme et une formation en bonne et due forme. Le gage d’un journalisme de qualité tout à fait objectif.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires