17000 euros la signature

Deux ans après l'achat de la « lettre des serins » de Maximilien de Robespierre (pour 12 500 euros), la ville d'Arras vient de lâcher 17 000 euros pour acquérir une lettre de « Max le terrible », datée du 4 mars 1790 et adressée à Antoine-Joseph Buissart, partisan de ses idées et ami arrageois. C'est le sixième autographe que la mairie arrache. Cette fois-ci, la pièce est issue d'une partie des collections de Dominique de Villepin, celui-là même qui avait essuyé la colère d’une bonne partie de la population au cours de l’année 2006. Depuis, sa traversée du désert doit sûrement l’obliger à disposer de cash… c’est toujours plus facile quand on dispose d’une collection privée.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires