Avis de recherche

« J'y suis ! J'y reste ! Le vin c'est trop bon ! » Voici l'étrange texto que nous avons reçu sur le portable de l'École Néogonzo de Lille (ENL). Vérification faite, c'est Erwan Letartier qui nous envoyait ses vœux en direct du salon des vins des vignerons indépendants. Exilé actuellement dans le Middle West, celui-ci nous a fait parvenir son analyse politique du salon dyonisiaque : « Comme à l'accoutumée, le deuxième ou troisième week-end de novembre, les Vignerons Indépendants tenaient salon à Lille Grand Palais. Plus de 400 exposants représentant toutes les régions viticoles "françaises", des producteurs à la biodynamie parfois chérosse (vu 115 € la boutanche de Bourgogne), d'autres au cépage moins prestigieux mais tout aussi bon (autour de 8 €), et toujours un bagou inépuisable à nous enivrer de cette passion ancestrale et my(s)thique de la vinification, un événement culturel à la théâtralité one-man-showiesque à ne pas manquer ! Du bon pinard, donc, mais aussi du public, du vieux, du jeune, du gauchiste, du droitiste, tous présents à fêter et déguster le sang de la terre. Dans ces moments, je me fais beauf à mon tour car, et c'est la coutume patriotique en ce lieu, il faut apparemment savoir mettre de côté ses exigences idéologiques... En 2014, votez Pied de Vigne ! » Si vous croisez dans une manif obscure un photographe culinaire complètement aviné, dites lui de rentrer immédiatement à l'École Néogonzo de Lille.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires