Un brame poussif

« Je voudrais que la culture à Lille soit plus ouverte sur les populations défavorisées… Si c’est déjà le cas, tant mieux. » Jean-René Lecerf, l’UMPiste qui prétend pouvoir devenir maire de Lille, ne sait pas dire si la culture, dans cette ville, est ouverte ou non « sur les populations défavorisées » (Nordway, 11/13). En fait, la dernière fois qu’il a vécu à Lille, il était étudiant… dans les années 1970. « Il y a aussi des choses que je vais découvrir en arrivant à Lille… » C’est le moins qu’on puisse dire. En revanche, on ne saurait pas dire si, un jour ou l’autre, lui et son brame finiront par vraiment arriver à Lille.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires