Sans alcool, la fête est moins folle

Samedi soir, dans un café lillois, deux élèves de l’École Néogonzo de Lille (ENL) commencent leur soirée en discutant du traitement médiatique des Roms actuellement hébergés à la bourse du travail de Lille. Aussi sobres qu’honnêtes, nos deux comparses relèvent que La Voix et Nord Éclair font, jusqu’ici, bien leur taf, et que ça faisait un moment que ce n’était pas arrivé. « Quoi ? » interrompt un syndicaliste de l’extrême qui a commencé son apéro bien plus tôt. « Tu rigoles ? Y a que des gauchistes à La Voix ! Moi je te le dis : La Voix, c’est un journal antifasciste ! » Devant ce point de vue éminemment subjectif, nos deux élèves en sont restés bouche-bée, avant de noyer leur désarroi dans la Chimay bleue.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires