S'ils le disent !

Olivier Henno (UDI), probable candidat à sa propre succession à Saint-André, expliquait récemment qu’il était « contre » l’installation – votée par son conseil municipal l'année dernière – d’une vingtaine de caméras de vidéosurveillance dans sa ville (pour 200 000 euros). Mais, avant d’ajouter que « la population ne réclamait pas spécialement de caméras », il a « rencontré des policiers, des sociétés de surveillance… et aucun, absolument aucun de ces spécialistes ne m’a dit "c’est inutile". Au contraire, ils ont répondu que c’est un outil parmi d’autres, dont on n’a pas le droit de se passer. » Ce dont Monsieur Henno pouvait donc se passer, c’était de demander son avis à la population.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires