Des Syriens accusent la France

Ils étaient une cinquantaine à manifester bloquant l'accès à un ferry à Calais mercredi dernier. Occupation pacifique, puis grève de la faim. Les actes et les mots sont forts : « En France, on dort dans les rues, aidez-nous à rejoindre l'Angleterre. » Certains osant même dire qu'ils vivent « comme des chiens ». On attend avec impatience la réaction du ministère de l'Intérieur qui hésite encore, selon les rumeurs, à les déclarer comme « inintégrables »  ou à accuser Damas et El-Assad d'être à l'origine de ce complot médiatique. Il ne se passe rien à Calais.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires