Bouchart et les étrangers

Natacha Bouchart, maire de Calais, se sent comme envahie. Avec l'ouverture d'un squat, rue des Quatre-Coins, et l'arrivée de Syriens dans la région cet été, elle en a appelé à Manuel Valls pour sauver sa ville et la nation au passage : « C’est un phénomène assez récent ces squats. Depuis août 2012, des No Borders, qui ne sont même pas français, se sont installés de façon pérenne, ils entrent par effraction dans des immeubles, des maisons, appartenant à des propriétaires privés ou à des collectivités ». Des propriétaires qui tardent à se manifester par ailleurs, et comme il vaut mieux un logement vide qu'un logement squatté par des étrangers, l'édile attend un coup de pouce de la justice et un classement en Zone de Sécurité Prioritaire, autrement dit plus de flics. « C’est un scandale, nous sommes dans un État de droit et ce sont des étrangers qui viennent perturber notre cité et la vie des citoyens calaisiens. » Si avec ça elle n'est pas réélue...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires