Le chant du coq

Christian Decocq, chef de l’opposition UMPiste au conseil municipal lillois – ô mon général ! –, a toujours des idées à proposer. Alors même qu’il a dû dépenser une énergie extraordinaire pour sortir  de son cerveau bouillonnant l’idée on ne peut plus originale de la vidéosurveillance, il ne relâche pas ses efforts et innove : il faut, déclare-t-il à La Voix, « une police municipale plus nombreuse, plus répressive […] et armée ». Et tant que la mairie ne sera pas transformée en caserne militaire et que la ville ne sera par survolée par des dizaines d’hélicoptères, le général continuera son combat.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires