En porte-à-faux

Dimanche, la police lilloise pensait bien avoir trouvé le repère de Mohamed Elhajjioui, récemment évadé de la prison de Sequedin. À 10 heures, une résidence HLM a donc vibré avec les coups de bélier donnés dans une porte. Les shérifs entrent en répétant : « Où il est ? Où il est ? » Ils ne le sauront pas, ayant trouvé le logement uniquement occupé par une famille. Oups. Pour la PJ, il n'y pas d'« erreur » et l'enquête continue. Attention, la prochaine fois, ils feront du porte à porte.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires