On n’oublie pas, on ne pardonne pas

Jeudi 13 juin. C’est la cérémonie d’enterrement de l’ancien maire de Lille. Chacun se rappelle pieusement au bon souvenir de ce grand homme si courageux. L’heure est au recueillement, et le soleil, lui-même, se fait pudique. Tout à coup, au beau milieu de nulle part, vingt énergumènes ultra-gauchistes déboulent à grand fracas, scandant : « MAUROY, MAUROY, ANTIFA ! MAUROY, MAUROY, ANTIFA ! » Sur place, la sagacité de l'envoyé spécial de La Voix du Nord turbine à plein régime. Le lendemain, il titrera en pleine page : « Des islamistes d'ultra-droite taguent des croix juives sur la tombe de Pierre Mauroy ». Enfin, c'est ce qu'on nous a raconté.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires