Le Général se retourne dans sa tombe

Hervé Marie Morelle, candidat UMP dans la 1ère circonscription du Nord, battu par le PS Bernard Roman, s’est réveillé ce matin avec une sacrée gueule de bois. Heureusement, après son p’tit déj’ Chocolat chaud/Chocapic qui lui est resté sur le bide, il a découvert en ouvrant son agenda — geste quotidien — que le jour de son amère défaite était aussi celui du 18 juin. « Bah merde alors ! s’est-il écrié, maman ! C’est le 18 aujourd’hui ! » En un éclair, ses souvenirs de première année de fac d’histoire ont resurgi. Armistice, De Gaulle, Londres, BBC… « Appel du 18 juin ». « Résistance, nom de dieu ! » Alors, pour célébrer à sa façon ce glorieux anniversaire, le jeune UMPiste s’est mis à rédiger son propre appel du 18 juin. Face à la défaite, au désarroi des Français de la France éternellement française, un homme, L’HOMME providentiel — à ce propos, un des ennemis droitistes de Morelle s’était lui aussi, il y a quelques temps, pris pour cet HOMME. Or, emporté par son génie créateur, notre si soudain résistant s’est montré à la hauteur en publiant un appel digne de la mémoire du Général, écrit en vrai français de la France française. Pour preuve, il n’a pas hésité une seconde à employer l’imparfait du subjonctif : « On aurait espéré que leur message fusse [sic] plus franc, et que leur oui à notre égard fusse [sic] plus large. » Bon… il ne sait pas encore le conjuguer, mais il l’emploie : ses « résistants » n’y verront pas la différence.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires