Vert et autoritaire ?

On sait à quel point Eric Quiquet, vice-président Vert de la communauté urbaine de Lille en charge des transports, rejette leur gratuité. C’est même tellement viscéral qu’il est capable d’invoquer André Gorz pour justifier les bénéfices des actionnaires qui ont la main sur Transpole. Faut oser, surtout lorsqu’on se revendique de l’écologie politique ! Toutefois, il peut arriver que Quiquet soit plus sérieux et que, au lieu de railler les partisans de la gratuité en sortant des blagues vaseuses sur Gorz, il lève la voix plus rudement. Récemment, il a refusé d’offrir la gratuité des transports aux lycéens habitant à plus de trois kilomètres de leur établissement. C’était le conseil général qui assumait cette mesure jusqu’ici. Or toutes les intercommunalités du département ont accepté de prendre la suite en dégageant les fonds nécessaires. Toutes, sauf LMCU, qui – tu t’es cru chez Mémé ou quoi ? – n’allongera pas un seul euro pour faire voyager des gens à l’œil. Et le chef Quiquet se fout du reste, il ordonne : « Les parents paient ». Point barre ! Celles et ceux qui ne font pas encore partie du groupe d’amis facebook « Eric Quiquet, Maire de Lille », peuvent toujours aller voir par-là jeudi prochain…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires