La voix du sheriff

Quand un jeune loup de la presse policière lilloise – celui-ci – rencontre l’adjoint en charge de la sécurité à la ville de Lille – le sheriff Vicot –, ça donne un joli papier tout lisse et tout brillant. Accueil « chaleureux », « sans chichis, à l'image de son sobre bureau de l'hôtel de ville », le reportage ne pouvait être que « sympatoche ». Et Vicot, ancien journaliste, sait ce que c’est. L’ambitieux, qui est « volubile » et « parle dans un style direct », en a donc profité pour s’auto-promouvoir sans complexe. Alors surtout, ne l’appelez pas « Monsieur Sécurité », car son job c’est « sécurité » et « prévention de la délinquance », nuance. Pour ce « socialiste », cumulard comme les autres, c’est le petit détail de vocabulaire qui fait la différence avec la politique sécuritaire de l’UMP. En revanche, d’un bord comme de l’autre, la solution est toujours la même : envoyer les flics.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires