Luxueux élus du peuple

D’après nos calculs néogonzos – qui ne sont jamais à l’abri d’une erreur –, la massacrante déculottée de l’UMP nordiste aux régionales n’est pas une si mauvaise affaire pour Marc-Philippe Daubresse et son suppléant parlementaire Jacques Houssin. Le premier est nommé ministre et augmente son salaire mensuel brut de près de 8 000 euros (de 9700 à environ 18 000). Le second – maire, conseiller général, conseiller communautaire – prend la place du premier à l’Assemblée avec un gain mensuel de 2500 euros brut (de 5500 à environ 8000)… En revanche, la tête de liste Valérie Létard, grande perdante, se voit lourdement sanctionnée : son salaire brut est « gelé » à 19 000 euros par mois. Chling chling !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires